Opérateur de services numériques
Print

Open Data : l'ouverture des données publiques

Open data - Données ouvertes

Depuis le 7 octobre 2018, les collectivités de + 3 500 habitants et 50 agents doivent libérer leurs données publiques. C’est une  obligation mais aussi une opportunité à saisir qui s’étend à tous, au-delà du nombre d’habitants.

Vous êtes nombreux à vous demander : quelles données faut-il publier ? Comment s’y prendre ? Quels bénéfices retirer ? Voici comment Territoires Numériques/IDéO BFC peut vous aider concrètement :

Accompagnement Open Data

Territoires Numériques vous propose de bénéficier d’un accompagnement à l’ouverture de données qui cible 3 objectifs :

  1. Vous mettre en conformité avec l’obligation de mise à disposition des données publiques,
  2. Vous sensibiliser aux enjeux et opportunités offertes par l’open data en terme de politiques publiques et ancrer le projet dans une démarche volontaire et participative au sein de votre organisme.
  3. Identifier les différents éléments de contexte qui vont aider le projet à se développer.

Accompagnement Open Data

Au lancement du projet

Nous vous aidons à cadrer vos attentes et fournissons un cadre méthodologique.

Nous vous formons à la démarche d’ouverture, notamment via un jeu coopératif.

Également, nous vous aidons à faire connaître vos travaux au sein de la communauté Open Data et en relais presse.

Parlons stratégie d'ouverture :

  • Pour quelle finalité ?
  • Pour quel public ?
  • Pour quels usages ?
  • Avec quels producteurs ?

Pour cela, nous nous appuierons sur le Socle Commun de Données Locales (SCDL) : Catalogue, Délibérations, Marchés publics, Subventions, Equipements Publics, Prénoms, Base Adresse Locale. Ce Socle Commun a été développé grace aux travaux de coordination de l'association OpenData France, dont nous sommes membre actif.

Production des premiers jeux de données

Nous n'attendrons pas que la qualité des données soit parfaite avant de les publier, mais le processus est itératif et permettra d'ajuster la qualité.

Nous nous poserons deux questions importantes à ce stade :

  • Quel format de publication ?
  • Comment traiter les données personnelles ?

Publication sur la plateforme choisie

  • Quelle licence choisir ?
  • Sur quelle plateforme publier ?

Et l’animation de l’écosystème

  • Présenter les jeux de données aux acteurs et
  • Le suivi des téléchargements et de réutilisations
  • Développement de liens entre les jeux de données et d’autres données externes pour enrichir le contexte
  • Identification et sensibilisation des acteurs locaux.
  • Finalement, nous pouvons aussi vous accompagner sur comment réutiliser des données. A ce titre, il faut dire que nous prévoyons des actions pour vous accompagner en fonction de votre degré d’affinité avec les outils informatiques.

DataBFC

DataBFC est le portail de partage et de diffusion de Données Ouvertes en Bourgogne Franche-Comté. Il a été lancé fin novembre 2017 dans le cadre de l'expérimentation avec OpenDataLocale avec l’objectif d’accompagner les collectivités dans l'ouverture de leurs données.

DataBFC collecte semi-automatiquement les données ouvertes déposées sur la plateforme nationale data.gouv.fr ayant trait à des organismes de notre région et vous permet d’explorer plus facilement ces nombreux de jeux de données.

De plus, DataBFC propose pour certains jeux de données, des aperçus tabulaires, cartographiques ou graphiques. Cela vous permet de consulter plus facilement les jeux de données avant de les télécharger.

OpenDataLocale saison 2 :

Territoires Numériques s'affirme dans son rôle d'Animateur Territorial de Données

OpenDataLocale (ODL) est un programme d’accompagnement des collectivités locales à l’ouverture des données publiques. Il est porté et coordonné par OpenDataFrance avec le soutien de l’Etat. Il est élaboré et animé par des acteurs volontaires qui interviennent partout en France à l'échelle de leur territoire.

Lors de la saison 1 d’ODL (phase de préfiguration des dispositifs de soutien et d’expérimentation durant la période 2017-2018), Territoires Numériques s’est fortement impliqué en s’appuyant sur le dispositif IDéO BFC qu’il anime, pour mettre en œuvre le portail régional de données ouvertes DataBFC.

Une saison 2 d’ODL est lancée pour la période 2019-2020, afin de favoriser le déploiement et la généralisation de l’opendata. L’objectif est d’atteindre 2000 collectivités territoriales ouvertes à l’horizon 2020.

Cette phase s’appuie sur l’engagement d'acteurs publics territoriaux de rang supérieur (intercommunal, départemental ou régional) pour accompagner sur l’ensemble du territoire français les petites et moyennes collectivités dans leur démarche d’ouverture des données.

Les Animateurs Territoriaux des Données

Ces structures de soutien sont appelées Animateurs Territoriaux des Données (ATD), dont Territoires Numériques fait partie. La liste des ATD de la saison 2 a été stabilisée en décembre 2018 :

Leur intervention consiste à :

  • Formaliser une offre d’accompagnement des collectivités de rang administratif inférieur dans leur périmètre de compétence,
  • Mettre en place les ressources nécessaires pour accompagner ces petites et moyennes collectivités (moyens humains et techniques),
  • Participer à la mutualisation et à la valorisation des démarches engagées dans leurs territoires respectifs.

Programme d'accompagnement de la saison 2

Pour 2019, Territoires Numériques accompagné d’IDéO BFC a formalisé son programme d’action sur cette thématique comme suit :

  • 3 sessions de formation d’une journée autour de l’open data (18 juin à Besançon, 19 septembre et 19 novembre à Dijon). Les sujets abordés seront :
  • Des ateliers de visualisation de données
  • Des projets de réutilisation visant à montrer l’utilité de l’open data :
    • Application spécifique exploitant les données essentielles des marchés publics
    • Mise en valeur des données avec l’outil RawGraphs,
    • Favoriser le partage des données du Socle Commun des Données Locales
  • Des rencontres unilatérales pour accompagner les collectivités à l’ouverture de leurs données.
  • Un séminaire en juin ou septembre dédié au partage de la connaissance et l’exploitation des données. Le programme est en cours de définition.
  • Un nouveau portail d’ici la fin de l’année facilitant la recherche et la réutilisation des données.